Demander un devis

Bricohelp

Poser son parquet flottant facilement

Les étapes essentielles à respecter avant de poser votre parquet 

Avant de commencer la pose de votre parquet, plusieurs étapes sont nécessaires pour préparer votre sol.

D’abord, vous devez vous assurer que votre sol est parfaitement plat avec une règle de maçon. Un ragréage sera nécessaire s’il existe des bosses ou des creux supérieur à 4mm.

Ensuite vous devrez nettoyer votre sous plancher pour éviter d’y laisser des débris ainsi que des anciens bouts d’adhésifs par exemple.

Enfin, il faut au préalable avoir laissé reposer son parquet quelques jours avant la pose pour une meilleure acclimatation de celui-ci. Cela évitera notamment que les lames de parquets bougent à cause de l’humidité ou de la chaleur.

Bon à savoir, les lames de parquets peuvent être posées sur des sols types bétons ou agglomérés mais pas sur de l’ancien parquet. Par ailleurs, il est recommandé de poser une sous-couche avant de poser votre parquet car cela permet de rattraper un défaut de planéité et permet en plus une isolation thermique et acoustique. 

La pose du parquet

Pour poser son parquet flottant stratifié ou son parquet contrecollé, commencez d’abord l’assemblage des lames le long du mur. En bout de rangé, vérifiez qu’il reste au moins un tiers de lame à combler et si ce n’est pas le cas coupez la première lame et décalez toute la rangée. Lorsque vous effectuez vos découpes, effectuez les tracés à l’arrière de votre lame de parquet pour ne pas avoir de traces sur le recto de votre planche.

Assurez-vous de laisser un espace entre le mur et les lames de 1,5cm pour que le parquet puisse se dilater. Une plinthe viendra couvrir cet espace par la suite.  

Ensuite démarrez la 2ème rangée avec la chute obtenue lors de votre découpe précédente, coulissez puis appuyez pour clipser. Vous pouvez aussi utiliser un marteau avec une cale pour vous faciliter la tâche et permettre un meilleur emboîtement. Faites, ainsi pour toutes les rangées suivantes. Sauf pour la dernière rangée qui est plus compliqué, généralement, vous devrez scier les dernières planches dans le sens de la longueur.

Parfois, vous allez avoir besoin de faire des découpes spécifiques, par exemple si vous devez poser le parquet autour d’un tuyau. Il va alors falloir dessiner à main levée la découpe sur la lame pour ensuite pouvoir percer avec une mèche à bois plate et terminer la coupe avec une scie sauteuse.

Lorsque la pose du parquet sera terminée, retirez les cales de dilatations et posez des plinthes tout autour de la pièce pour parfaire son décor. Vous pouvez aussi ajouter de l’huile d’entretien sur votre nouveau parquet pour une meilleure tenue sur la durée.

Appeler un professionnel

Si cela est trop difficile pour vous ou si vous n’avez tout simplement pas le temps, vous pouvez aussi faire appel à un poseur de sol professionnel.

Il y a plusieurs avantages à cela. Un poseur de sol professionnel a de l’expérience et saura faire preuve de précision et de régularité lors de la pose. Avec un professionnel vous pouvez être sûr de la durabilité du travail accompli et vous ne reviendra pas dessus plusieurs fois. Enfin, il est possible d’obtenir des réductions d’impôts lors de certaines actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisation: AtelierWeb.io